Cédric Anselin : “Les anciens qui ont été un peu au cœur de ce club pendant des années, on les a tous éjectés. Les joueurs qui ont fait le passé devraient prendre un rôle au club”

    Alain Giresse et Bixente Lizarazu

    Dans le contexte compliqué actuel aux Girondins de Bordeaux, Cédric Anselin, a donné son avis sur l’importance que pourraient avoir les anciens au sein du club bordelais.

    « Alain Giresse devait être Ambassadeur du club, et il a été poussé. Tous les anciens qui ont été un peu au cœur de ce club pendant des années en tant que joueurs, mais même après avec leur reconversion, on les a tous éjectés. Les joueurs qui ont fait le passé au niveau du club, devraient prendre un rôle au club. Il faut que les anciennes recollent les valeurs du club, parce qu’elles ont été aussi un peu oubliées. J’ai lu un article de Duga qui dit que c’est malheureux de voir comment les gens ont été traités. Des gens qui sont au club depuis 15-20-30 ans, qu’ils soient traités de cette façon-là, c’est inadmissible. Même les supporters, la façon dont ils ont été traités depuis quelques années, c’est inadmissible ! […] Il faut toujours être optimiste dans la vie. J’ai passé quelques moments difficiles dans ma vie, et ce qui m’a fait survivre, c’est de s’entourer de bonnes personnes. Ces gens-là vont te protéger. Je pense que Longuépée a été mal entouré, et il se fait attaquer de tous côtés parce qu’il ne s’est pas protégé. Dans toute vie, il faut être optimiste. Même si le club doit descendre en Ligue 2 et recommencer sur des bonnes valeurs, de bonnes bases… Il faut recréer un peu les valeurs autour du club, et peut-être aussi amener des anciens pour redonner une bonne image, pour marier le club, les supporters, et une région. Là, le mariage est cassé, et quand tu divorces, il n’y a pas de réconciliation possible parfois ».

    GoldFM

    Retranscription Girondins4Ever