Une quatorzaine devrait être imposée pour les joueurs revenant des pays dits à risque

    groupe

    Dans L’Equipe, la question de la quatorzaine des étrangers qui sont repartis dans leur pays et en particulier pour les Sud-Américains a été posée. Lors du discours du Premier Ministre évoquant la deuxième phase de déconfinement, la possibilité d’imposer une quatorzaine aux personnes revenant des “pays dits à risque” après le 15 juin plane. Les Girondins reprenant le chemin du Haillan au 22 juin, les expatriés qui ont rejoint leur pays durant l’épidémie de coronavirus, devront observer une quatorzaine avant de reprendre le chemin de l’entrainement. Si le joueur rentre avant le 15 juin, il ne devrait pas y avoir de quatorzaine pour eux.