Frédéric Longuépée : “Je n’en fais pas une affaire de personne, eux en font une affaire de personne oui”

    Ultramarines

    Pour France Bleu Gironde, Frédéric Longuépée, à la question du média sur les relations avec les Ultramarines, a expliqué que “en ce qui me concerne, je n’ai eu de cesse que de prôner le dialogue et je pense qu’on ne peut avancer et progresser que par le dialogue dans le respect des personnes. Je continue à prôner cette politique”. Le PDG des Girondins n’en fait pas une affaire personnelle. “Je n’en fais pas une affaire de personne, eux en font une affaire de personne oui. Une fois qu’on a demandé ma démission et que j’aurais expliqué et répété que je ne démissionnerai pas, je pense que si on veut avancer, il faut pouvoir dialoguer. On ne peut construire durablement que dans le dialogue et le respect des personnes. Non je n’ai jamais songé à démissionner. Mais il y a sincèrement une question que je me pose, c’est pourquoi refuser le dialogue. Je n’ai pas la prétention de tout faire bien. Nul n’est parfait. Mais on ne peut pas non plus tout faire mal. Je pense que dans la vie, les choses ne sont jamais blanches ou noires. Il y a comme souvent un point d’équilibre à trouver. Mais il ne peut être trouvé que dans le dialogue, parce que s’atteler à dénigrer constamment, quelles que soient les initiatives que le club et nous prenons, n’est pas forcément constructif”.

    Retranscription Girondins4Ever