Loïc Prud’homme : “Ce fonds de pension, par un porte flingue, M. Longuépée, est en train de casser tout ce qui constitue les Girondins. Salariés, supporters maltraités, footballeurs…”

    king_street_3_2

    Loïc Prud’homme, député de la France Insoumise de Gironde, est revenu sur son communiqué dévoilé mardi, concernant les direction des Girondins de Bordeaux, en conflit avec les supporters et principalement les Ultramarines.

    « J’avais été plutôt discret et prudent, j’avais pris du recul sur cette affaire et les alertes que lançaient les Ultramarines sur les méthodes Longuépée, jusqu’à temps que ces Girondins Leaks soient révélés. J’ai regardé ça avec attention, j’ai pris le temps d’écouter ces fuites des réunions. Ce qui était dénoncé depuis de longs mois s’avère être une réalité, avec des méthodes incroyables de pression sur les salariés. Ce fonds de pension, par un porte flingue, Monsieur Longuépée, est en train de casser tout ce qui constitue tout ce club des Girondins de Bordeaux, que ce soit les salariés, mais aussi des supporters qui sont maltraités, mais également des footballeurs et des footballeuses d’une manière générale qui sont considérés comme des produits sur lesquels on peut faire de l’argent. Le club des Girondins aujourd’hui vend des prestations aux clubs amateurs de Nouvelle Aquitaine. Tout ça me parait aller au-delà de tout ce qui est acceptable dans le milieu du sport, y compris du sport professionnel ».

    TV7

    Retranscription Girondins4Ever