Bixente Lizarazu : “Je me suis aperçu que j’aimais défendre, que j’aimais le duel, que j’aimais le contact, j’avais ça en fait”

    Bixente LIZARAZU (1995)
    Photo Icon Sport

    Bixente Lizarazu a débuté le football en tant qu’attaquant puis s’est retrouvé au fil des années au poste de latéral, un poste qu’il a apprécié très rapidement.

    « Je l’ai apprécié d’abord parce que je ne me sentais pas frustré offensivement, je pouvais vraiment attaquer. J’avais les cannes pour le faire, je pouvais attaquer et défendre, j’arrivais à faire les allers-retours, ce n’était pas un problème. Et après, je me suis aperçu que j’aimais défendre, que j’aimais le duel, que j’aimais le contact, j’avais ça en fait ! J’avais ça en moi, et rétrospectivement, je suis content d’avoir connu les deux. Défenseur, c’est une mentalité, ce n’est pas quelque chose qui s’apprend, c’est une vraie mentalité. C’est de la concentration, de l’agressivité, un placement, de l’intelligence tactique. Il y a un peu de technique de tacle, mais pour moi c’est vraiment quelque chose qui est dans la tête. C’est quelque chose que j’ai développé, que j’ai travaillé, je me suis conditionné défenseur, et il faut aimer ça. Il y a beaucoup de latéraux aujourd’hui qui ne sont pas bons défensivement, parce qu’ils n’aiment pas ça. Moi, j’adorais le duel ! Quand je suis parti en Allemagne, les joueurs étaient très grands, et je les voyais… Je me demandais le quel j’allais me faire aujourd’hui. J’aimais ça, je n’avais pas peur du contact, et pourtant je fais 1.69m et je n’avais pas un gros physique ! ».

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever