Stéphane Dalmat : “Ricardo ne comptait pas du tout sur moi. J’avais beau faire tout ce que je voulais, prendre le ballon, dribbler tout le monde… Lui, dans sa tête, c’était Wendel”

    Stéphane Dalmat entrainement souriant Bordeaux

    Stéphane Dalmat est revenu sur son passage aux Girondins de Bordeaux, lors de la saison 2006-2007.

    « Ça s’est fait par le biais de Michel Denisot, qui connaissait très bien Ricardo, l’entraineur de l’époque. Il a insisté pour me faire venir. Ricardo n’était pas contre, j’étais un joueur de plus dans l’effectif, mais il ne comptait pas du tout sur moi. Il n’y avait rien du tout. Oui, je le savais à ma signature. Il me fallait un club, et je me suis dit qu’en travaillant à l’entrainement, j’allais lui montrer que si, il aura besoin de moi. Mais j’avais beau faire tout ce que je voulais, prendre le ballon, dribbler tout le monde, il n’y avait pas moyen. Il avait fait venir à l’époque Wendel… Lui, dans sa tête, c’était Wendel, Wendel, et puis moi rien du tout, parfois même pas dans le groupe. Je n’ai pratiquement pas joué… Je joue ce match contre le PSV parce qu’on était éliminés, et comme il y avait un match de championnat assez important le samedi, il a fait jouer ceux qui jouaient le moins… Wendel était blessé en plus ce jour-là, donc ça me donnait l’opportunité de jouer ce match-là […] Non, je ne joue pas cette Coupe de la Ligue non plus, je ne suis même pas dans le groupe. Je n’ai pas eu d’explications, mais je n’ai même pas cherché à parler avec lui. Je me contentais de travailler, je n’allais pas aller dans son bureau, pleurnicher, pour savoir pourquoi je ne jouais pas… Je l’avais senti dès le début, voilà. Je travaillais, j’étais irréprochable à l’entrainement, il n’y avait rien à dire. Ça n’est pas passé, ça n’est pas passé… Lui disait que j’étais un très bon joueur, tout ça… Mais je m’en foutais, je ne jouais pas ! Je m’en fous du blablabla […] Ricardo part en 2007, et il fallait que je trouve un club, j’avais Sochaux et Valenciennes ».

    Raphael Chader

    Retranscription Girondins4Ever