Vincent Chaudel : “Tout le système est basé sur le fait de générer des recettes qui sont indépendantes du sportif. C’est bien, mais sauf qu’au départ, ça part du sportif. C’est culturel chez eux”

    usa etats-unis girondins

    Vincent Chaudel, économiste du sport, et fondateur de l’Observatoire du Sport-Business, s’est exprimé sur la nécessité pour un fonds d’investissement d’investir immédiatement, après le rachat, dans le sportif, ce qui n’a pas été fait aux Girondins de Bordeaux.

     « Il faut avoir une enveloppe dans le rachat, et une enveloppe d’investissement dans le sportif. Tout le système est basé sur le fait de générer des recettes qui sont indépendantes du sportif. C’est bien, mais sauf qu’au départ, ça part du sportif. Si on a un club qui n’est pas performant, c’est très difficile de développer des recettes parallèles. Il faut qu’il y ait une performance sportive, ça aide grandement pour développer. Et ça, c’est culturel. Si je rachète n’importe quelle franchise aux Etats-Unis, ce n’est pas grave si moins équipe n’a pas de résultats sportifs au départ, le mécanisme de ma draft va me permettre de redevenir performant sportivement à un moment donné. Mais ce n’est pas le cas dans le foot… Si tu n’investis pas dans le sportif… ».

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever