Pierre Ducasse : “Honnêtement, à 16-17 ans, tu sais que tu vas signer un contrat pro dans ton club. Tu ne sais pas si tu vas faire une carrière, mais tu sens que tu as un temps d’avance sur les autres”

    Pierre Ducasse Bordeaux Tennis Ballon

    Pierre Ducasse a répondu à la question de savoir s’il sentait, lorsqu’il était au centre de formation des Girondins de Bordeaux, qu’il était en avance par rapport aux autres joueurs.

    « C’est paradoxal parce que quand tu es en jeune, arrivé 14-15 ans, tu es au centre de formation, tu te formates, tu as envie d’être pro. Tu t’entraines tous les jours, le foot est prédominant dans ta vie, tu vis pour ça. Quand tu commences à intégrer l’équipe nationale, en U16, à l’âge de 15 ans, tu sens une perception différente à ton égard de la part des coachs, tu as une considération qui est toute autre. Honnêtement, à 16-17 ans, tu sais que tu vas signer un contrat pro dans ton club. Tu ne sais pas si tu vas faire une carrière, mais tu sens que tu as un temps d’avance sur les autres, sur une ou deux générations. Les meilleurs signent pro, que ce soit un an ou trois ans. Les clubs sont obligés de faire signer des contrats pros, parce qu’il y a des classements de centres de formation, il y a plein de choses qui rentrent en compte. Donc, tu sais que tu vas y être. Mais de là à faire une carrière, à jouer, rentrer, être dans le groupe, sur le banc… C’est paradoxal parce que tu sais que tu vas être pro, mais quand on te fait signer ton contrat pro, tu n’y crois pas trop quand tu vas faire ta préparation à l’intersaison avec eux. Mais c’est vrai qu’au moment où ça arrive, c’est un petit aboutissement quand même. C’est une consécration, après 4 ans au centre de formation ».

    Raphael Chader

    Retranscription Girondins4Ever