Roland Guillas : “Bordeaux voulait me transférer. Les dirigeants m’avaient dit : ‘si tu ne pars pas, on met la clé sous la porte'”

    Roland Guillas

    L’ancien joueur bordelais Roland Guillas est revenu sur son départ de Bordeaux pour Saint-Etienne. “Bordeaux voulait me transférer. Les dirigeants m’avaient dit : « si tu ne pars pas, on met la clé sous la porte». J’étais demandé par une douzaine de clubs (dont l’AS Roma et Barcelone NDLR), je m’étais mis d’accord avec Saint-Etienne mais pas les clubs entre eux. Il faut dire qu’à l’époque, nous les joueurs jouions et ce sont les clubs qui touchaient le pognon ! Nous n’étions plus d’accord avec ça, nous avions créé le syndicat des joueurs pour que ça change. À mon départ à l’armée, le président des Girondins de l’époque m’avait dit : «vous les joueurs, êtes des cons et le resterez toujours ». J’avais encaissé mais pas oublié, me disant qu’un jour, le con, ce ne serait pas moi…”.

    Sud Ouest