Jules Koundé : “Au-delà de l’intensité et du rythme, c’est surtout mentalement qu’il va falloir être fort, parce que ce sera difficile de jouer sans public”

    Jules Koundé

    Jules Koundé s’est exprimé sur la reprise de l’entrainement avec son club du FC Séville en Espagne. « On a repris les entrainements depuis deux semaines. On est contents de pouvoir retourner à ce qu’on aime faire, et se rapprocher un peu plus de la compétition. Ça s’est fait d’abord individuellement, ensuite ça a été progressif par groupes de 3, de 6, et on est passé à 10-12. On a fait des entrainements assez intenses la première semaine, pour retrouver le cardio. Cette semaine, ça se précise un peu plus avec des cinq contre cinq et des entrainements qu’on a un peu plus de faire en temps normal. La date du 12 juin ? Je ne sais pas, on est encore un peu dans le flou, cela dépendra du gouvernement, c’est entre le 12 et le 20 en fonction de ça. Pour l’instant, ça se passe bien, il y a eu des tests, tout le monde est sorti négatif. Il y a beaucoup d’incertitudes, mais on espère”.

    Puis il a donné son avis sur le rythme des matches qui resteront à jouer avec 11 matches en 45 jours. « Ça va être un marathon, bien que l’on soit plus habitué que certains clubs, avec la Coupe d’Europe, à jouer tous les trois jours. Mais c’est sûr que ça va être différent, ne serait-ce que par les conditions parce qu’il va faire très chaud. Mais je pense qu’on pourra trouver des solutions en jouant un peu plus tard. Après, au-delà de l’intensité et du rythme, c’est surtout mentalement qu’il va falloir être fort, parce que ce sera difficile de jouer sans public. Ca jouera encore plus sur la concentration ».

    Retranscription Girondins4Ever

    https://twitter.com/beinsports_FR/status/1263524835222786049