Philippe Fargeon : “La plainte ? Je ne suis pas sûr que dans ces temps difficiles ce soit la solution, c’est dangereux…”

    Frédéric Longuépée

    Nous avons voulu faire réagir Philippe Fargeon a la plainte que Frédéric Longuépée déposerait contre les supporters des Girondins de Bordeaux, les Ultramarines.

    “C’est dangereux. Plutôt que de porter plainte, il faudrait que tout le monde puisse s’expliquer, auprès d’une commission neutre. Et si la plainte est vraiment portée, cela voudra dire qu’on n’aura trouvé aucune solution. Je ne suis pas sûr que dans ces temps difficiles ce soit la solution. Si cela concerne les menaces de mort, etc… cela peut être justifié, mais je ne pense pas que cela soit bien joué. Mais si c’est pour la divulgation des enregistrements… Après, ils peuvent toujours porter plainte, est-ce que la plainte sera reçue ensuite… je ne sais pas. C’est toujours pareil, avant de juger, je veux comprendre. Il y a des choses pas belles qui se sont peut-être passées : soit ce sont des mensonges et ce n’est pas bien, soit c’est la vérité et ce n’est pas bien non plus. D’un côté comme de l’autre, il faut se comprendre. Moi, tant que je n’ai pas tous les éléments sous les yeux et qui sont analysés par des personnes indépendantes, je ne peux pas me positionner mais cela n’empêche pas que je veux savoir”.

    Retrouvez l’intégralité de l’interview de Philippe Fargeon ICI, sur Girondins4Ever