David Armstrong évoque la possibilité que Fortress prenne la main sur King Street

    Fortress

    Dans Sud Ouest aujourd’hui, le dirigeant fondateur de la société de gestion Longchamp Asset management, David Armstrong, a tenté de donner les options des fonds d’investissement, vis-à-vis de la situation actuelle des Girondins de Bordeaux.

    On a souvent dit que King Street pensait de nombreux milliards (20). Ce spécialiste explique que le dépôt de bilan est possible “techniquement”, mais cela reviendrait à “tirer un trait sur l’investissement, mais avant le dépôt de bilan, il y a une étape intermédiaire : Fortress”. En cas d’incapacité de rembourser, Fortress pourrait prendre la main, et le FCGB deviendrait la propriété du prêteur. David Armstrong assure que Fortress est “une société très solide”, et pour ce que pourrait faire se fonds des Girondins, “tout dépend s’ils pensent que l’affaire peut être redressée ou s’ils considèrent que c’est plié”.

    Enfin, concernant l’image écornée de King Street, ce spécialiste explique que cette image “compte d’abord devant leur propre public : les investisseurs […] Si son image est trop mise en cause, ils peuvent en changer”.