Polo Breitner : « On est incapable de comprendre en France, en dehors de voir systématiquement les allemands comme des fils de nazis… »

Patrick Battiston

Polo Breitner, chroniqueur et éditorialiste spécialiste du football allemand sur RMC, est revenu sur « l’attentat » de Harald Schumacher sur Patrick Battiston lors de France-Allemagne 1982.

« Rappelons que Schumacher a toujours nié le fait de l’avoir fait exprès, encore aujourd’hui, ça me parait important. Arrêtez de raconter ce que vous racontez en France depuis 40 ans, ça devient insupportable au bout d’un moment. Ce que vous oubliez, c’est que ce qui construit le mythe de Schumacher, c’est notamment ce qu’il raconte à la fin du match, en disant ‘vous savez, Battiston est blessé, il a perdu deux dents, mais si c’est juste ça je vais lui payer ses deux couronnes’. En fait, c’est ça, je déconstruis le discours. On est incapable de comprendre en France, en dehors de voir systématiquement les allemands comme des fils de nazis, notamment à l’époque, il ne faut pas oublier… Cela fait partie du truc […] C’est quoi le football des années 80 ? Les tacles assassins que se prend Maradona à chaque match… […] En Allemagne, ça a été mal perçu. Mais ce que tout le monde oublie, c’est qu’après ce match contre la France, l’Allemagne est en finale. Tout ce qui est traité de ce match, est traité largement plus tard, pas sur l’instant. Ce qu’on oublie encore une fois, c’est que cette Allemagne, son ADN, c’est qu’elle ne peut que gagner, et on se fout de savoir comment elle gagne ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des