Jules Koundé : « Dans l’immédiateté, le coach était obligé de me remettre car il n’avait pas de solution. Mais je pensais que lorsque les blessés reviendraient, il referait appel à eux »

Jules Koundé

Pour Onze Mondial, Jules Koundé est revenu sur la rapidité de l’avancée de sa carrière professionnelle, lui qui n’est finalement resté qu’un peu plus d’un an aux Girondins de Bordeaux en qualité de pro.

« Je ne m’y attendais vraiment pas. On ne s’attend jamais à enchaîner de la sorte. Je savais que j’avais fait un bon match (à Granville) et que dans l’immédiateté, le coach était obligé de me remettre car il n’avait pas de solution. Mais je pensais que lorsque les blessés reviendraient, il referait appel à eux et que je retournerais en CFA. Ça n’a pas été le cas. Un nouvel entraîneur est vite arrivé. Coach Gourvennec s’est fait virer et son successeur m’a aussi accordé sa confiance. Ça a été un point positif car il est arrivé avec un regard nouveau sur le groupe. Il ne connaissait pas les joueurs, du coup, on repartait tous de zéro. Il m’a trouvé bon donc il ne m’a pas sorti de l’équipe. Tout s’est enchaîné. J’ai démarré en janvier 2018 et sur les 19 matches de championnats, j’en ai joué 18 ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des