Jules Koundé : « Granville restera à vie dans ma tête. Pas parce que j’ai joué mais parce que c’était un match catastrophique »

Jules Koundé

Pour Onze Mondial, Jules Koundé a expliqué que la carrière professionnelle d’un joueur de football pouvait parfois se jouer sur une question de timing. C’est ce qui lui est arrivé aux Girondins de Bordeaux.

« Mon premier match professionnel a eu lieu à Granville. Il restera à vie dans ma tête. Pas parce que j’ai joué mais parce que c’était un match catastrophique. On avait pris deux ou trois rouges et on avait été éliminés. C’est aussi ça le foot. Il faut être prêt quand on fait appel à toi. Pour certains, le train peut passer plusieurs fois mais généralement, il ne passe qu’une fois. Et quand il passe et que tu te loupes, c’est très compliqué de le rattraper. Moi, j’étais prêt, le coach me sentait prêt. C’est pour ça qu’il m’a fait jouer. Je vis un peu la même chose avec Séville. J’ai joué suite à une blessure. Le coach m’a mis sur le terrain et pour l’instant, j’y suis encore. Et je fais de bonnes prestations. Je suis habitué à ces situations. J’ai toujours un petit peu de chance ou un petit coup de pouce qui fait que je peux avoir du temps de jeu. Et à chaque fois j’essaie d’en profiter au maximum ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des