Philippe Fargeon : « Vous ne serez plus suivi par vos supporters si vous perdez contre Marseille »

Philippe Fargeon

Photo Icon Sport

Peut-on parler de crise aux Girondins de Bordeaux actuellement ? Philippe Fargeon est encore modéré sur la question, même s’il sait qu’en cas de défaite face à Nantes, et ensuite surtout Marseille, la situation pourrait devenir explosive.

« Je ne crois pas qu’aujourd’hui, on puisse parler de crise. Le seul danger, c’est de perdre contre Marseille. Si vous gagnez contre Nantes et que vous perdez contre Marseille, vous ne sauvez rien. Parce qu’aujourd’hui, malheureusement pour eux, le match contre Marseille n’arrive pas au meilleur moment. Après, vous gagnez contre Marseille, vous repartez. Ça fait 42 ans que l’on n’a pas perdu contre Marseille à la maison, ce n’est pas possible d’imaginer une situation comme ça si l’équipe perd. C’est une pression supplémentaire. En 42 ans, vous imaginez bien que le nombre de fois où Marseille dominait, Marseille est venu en favori, mais ils n’ont pas réussi à s’imposer. Donc il ne faut pas non plus crier à l’urgence. Mais c’est vrai que ce match-là a une importance capitale car vous ne serez plus suivi par vos supporters si vous perdez contre Marseille. La difficulté est qu’entre la gestion compliquée aujourd’hui, les états d’âme de chacun, les modifications à la tête du club et les contacts entre les vrais supporters et le club, on a l’impression que c’est un peu le Vésuve ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Philippe Fargeon en Une de Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des