Marcelo Vada : « Combien de fois j’ai pu leur dire : ‘Jamais donc, vous ne donnerez la chance à Emiliano ?' »

Emiliano Sala

Marcelo Vada, le père de l’ancien milieu bordelais Valentin Vada, était très proche comme son fils d’Emiliano Sala, qui a disparu tragiquement le 21 janvier 2019 dans un accident d’avion. Il se confie sur l’attaquant argentin lui aussi passé par les Girondins de Bordeaux. « C’est comme si c’était mon fils aîné, comme s’il était le frère de Valentin. On a beaucoup pleuré. Il partait en vacances avec nous, il a habité chez nous durant plusieurs années à Bordeaux. Il nous manque beaucoup et je ne sais pas pourquoi Dieu permet de telles choses. Je ne comprends pas mais on se bat tous les jours pour lui, parce que c’était un guerrier […] J’ai connu Emiliano a son arrivée au Proyecto Crecer, à l’âge de 14 ans. J’étais alors éducateur là-bas, lorsque c’était une filiale des Girondins de Bordeaux. Je l’ai entraîné jusqu’à l’âge de 18 ans au Proyecto, avant de le faire débuter à la Juventud Guadalupe. Tous les jeunes de cet âge ne sont pas forcément armés pour rejoindre la France et Bordeaux […] À l’âge de 20 ans, il est arrivé en Gironde et nous sommes venus avec ma famille à Bordeaux en février. Emiliano, lui, était arrivé le 17 septembre là-bas. À cet instant, Valentin, mon fils, n’avait que 14 ans mais pour nous, c’était une très belle opportunité de rejoindre la France et de le retrouver ».

Il ne comprend toujours pas pourquoi les Girondins de Bordeaux ne lui ont pas fait confiance et laissé sa chance en équipe première. « Combien de fois j’ai pu leur dire : ‘Jamais donc, vous ne donnerez la chance à Emiliano ? Donnez lui sa chance et vous verrez. Il vous apportera satisfaction’.  Mais personne n’a rien voulu entendre. Une fois bien installé à Nantes, il a su prouver ».

FC Nantes

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des