Cédric Carrasso : « Quand vous faites un match où vous êtes menés trois fois au score par une équipe de National… »

Cédric Carrasso

Cédric Carrasso est revenu sur le cinq buts inscrits lors de la rencontre entre le Pau FC et les Girondins de Bordeaux (3-2).

« Sur le premier but palois, sur une touche assez anodine, Sabaly vient provoquer Poundjé qui intervient et fait la faute, il y a contact. Et pourtant, on sait l’importance des coups de pied arrêtés sur ces terrains difficiles… C’est un atout indéniable, il ne faut pas faire de faute. Les bordelais ne protègent pas du tout l’axe ensuite et les 16m50, ça met du temps à remonter. Bordeaux égalise avec de la réussite, mais cela fait partie du jeu, et Josh Maja a battu le malheureux Bertrand par un coup du sort. Mais ce n’était que de courte durée… Deux joueurs se sont joués de toute la défense bordelaise, ils ont renversé à deux toute l’équipe de Bordeaux. Ils sont à deux contre quatre. Cette action m’a laissé sur une bonne impression parce qu’un deux contre quatre joué de cette sorte… Il y a le talent des palois, la passivité des bordelais […] A dix minute de la fin, Nicolas De Préville a senti que Bertrand a anticipé sur le côté au-dessus du mur, et il a tiré de son côté. On sentait que Bertrand était attiré par ce ballon au-dessus du mur. A ce moment-là, c’était mérité pour les bordelais, et difficile pour les palois qui avaient tenu jusque-là […] En marquant dans les prolongations, Pau a montré une force de caractère incroyable. Ait-Bennasser remet mal ce ballon… Et on connait la suite. C’est difficile de trouver des points positifs pour les bordelais. Quand vous faites un match où vous êtes menés trois fois au score par une équipe de National, c’est difficilement compréhensible. Mais il n’y a rien à dire sur la victoire de Pau ».

Eurosport

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des