Florian Brunet : « C’est une énorme victoire, pas une seule fois le mot marque est utilisé. Philosophiquement et idéologiquement, les victoires sont déjà énormes »

Frédéric Longuépée

Dans GA (RIG), Florian Brunet, est revenu sur une des satisfactions des Ultramarines, l’interview de Frédéric Longuépée dans le quotidien sportif l’Equipe, qui avait évoqué divers sujet abordé avec les Ultras. « Notre liberté d’expression est préservée. Mais notre plus belle victoire c’est l’interview de Longuépée dans L’Equipe. Le mot marque n’est plus utilisé une seule fois. Ensuite, le sportif redevient central. Et aussi qu’il a fait une erreur de ne pas dire ça. C’est bien, c’est un bon perroquet. Il écoute quand même, et bêtement il retranscrit ce qu’on lui a expliqué. Mais ce n’est pas naturel, c’est forcé, c’est de l’hypocrisie. C’est du foutage de gueule. Mais pour expliquer l’importance de notre lutte, ce genre de chose est une victoire […] L’interview de Longuépée est philosophiquement une énorme victoire et clôt cette période-là. On peut analyser ça comme une défaite, mais ça n’en est pas une. Pas une seule fois le mot marque est prononcé. Il vient dire que le sportif doit être au centre. Bon, comme c’est trop gros pour qu‘on le croit et qu’on connait la personne, mais il le dit. Ça, c’est une énorme victoire. Il y a six mois, le mec était en train de nous expliquer qu’il voulait attirer un public qui ne s’intéressait pas particulièrement au football, et que peu importe les résultats, l’activité commerciale devait se porter au mieux. Et qu’ils étaient capables de développer l’activité commerciale, quels que soient les résultats. Et quatre mois après, le mec vient dire que le sportif est au centre, que c’est son obsession. C’est une énorme victoire, pas une seule fois le mot marque est utilisé. Et il nous dit aussi que le club est incarné. Ça aussi, c’est nous ! Combien de fois on lui a dit… Philosophiquement et idéologiquement, les victoires sont déjà énormes ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des