Jean-Louis Gasset : « J’aimerais devenir sélectionneur. Une CAN, ce serait un truc terrible à vivre »

Jean-Louis Gasset

Alors qu’on pensait qu’il avait terminé sa carrière d’entraîneur, Jean-Louis Gasset a expliqué, dans les colonnes de l’Equipe, qu’il envisageait de revenir. Mais avec une autre idée en tête, celle de devenir sélectionneur d’une sélection africaine. « Je pensais que ma route d’entraîneur était finie. Mais je ressens aujourd’hui un feeling autre. Si un truc nouveau, extraordinaire, qui me fasse vibrer, tripper, se présente, je suis prêt. J’ai envie et j’ai l’œil alerte, de nouveau. Et j’ai deux, trois idées. Quand je me lève à 5 heures, je file dans ma cuisine, où il y a trois piles de papier sur autant de sélections africaines. J’ai compilé tout ce que j’ai trouvé sur chacune d’elles […] À cinquante ans, cela me gavait. Pas assez de travail. Mais aujourd’hui, oui, cela me plairait. J’aimerais devenir sélectionneur, découvrir des pépites, m’entretenir avec les joueurs majeurs, construire un groupe en un temps record, vivre le rush du match qui compte, puis la compétition, l’euphorie d’un pays et comprendre pourquoi, quand des Français réussissent, on les appelle les sorciers blancs. Une CAN, ce serait un truc terrible à vivre. Devenir sélectionneur offrirait le bon dosage, un bon compromis entre mon amour du football et ma famille […] Une autre idée ? Ce serait d’ouvrir une académie pour transmettre tout ce que j’ai appris aux jeunes ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des