Loris Benito : « Si on avait eu plus de créativité dans les trente derniers mètres, on aurait beaucoup d’opportunités pour gagner ce match »

Loris Benito

Le latéral gauche bordelais Loris Benito a livré son analyse du match entre les Girondins de Bordeaux et le RC Strasbourg.

« La chose la plus importante au début, c’est de ne pas prendre un but. Des matches comme ça peuvent arriver avec un adversaire qui se met beaucoup derrière. L’important est de ne pas encaisser de but car après c’est encore plus compliqué car il faut en marquer deux […] Une de nos caractéristiques est que l’on veut garder le ballon le plus haut possible dans le terrain de notre adversaire. L’adversaire nous a beaucoup donné la possibilité de garder la balle mais il y a eu peu de mouvements dans la profondeur pour créer des espaces. C’est un peu ce qui manquait sur ce match […] Si on avait eu plus de créativité dans les trente derniers mètres, on aurait beaucoup d’opportunités pour gagner ce match. Je n’ai pas vu beaucoup de situations pour eux. Ils ont les coups-francs et les corners car on leur a donné la possibilité. Sinon on était quand même stables dans la phase défensive. Sauf qu’offensivement, on a manqué de créativité […] C’est vraiment à cause de l’adversaire. Si eux ne commencent pas à monter et se mettent derrière, c’est difficile pour nous de créer des espaces et ça ralentit beaucoup le jeu. C’est à nous de créer les espaces mais là c’était très difficile […] Des matches comme ça, c’est terminé maintenant. On va mettre le focus sur le match qui va arriver. On va voir notre équipe offensivement contre Brest. C’est surtout sur les mouvements en profondeur car si l’adversaire est tellement derrière, ils veulent qu’on fasse circuler le ballon d’un côté à l’autre sans pouvoir aller en profondeur. C’est là où les joueurs doivent créer l’espace et donner au porteur du ballon une possibilité pour jouer ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des