Nicolas Maurice-Belay : « Ils doivent s’améliorer sur les côtés, les pistons. Youssouf Sabaly par exemple a le profil idéal, Maxime Poundjé aussi »

Maxime Poundjé, Youssouf Sabaly

Nicolas Maurice-Belay, questionné sur la possibilité pour les Girondins de Bordeaux d’être européens, a dévié sur sa vision des pistons dans le schéma tactique de Paulo Sousa.

« Avec la Ligue 1 actuelle, tout le monde peut viser l’Europe. Il suffit de faire deux victoires pour arriver troisième du classement. Après, c’est juste avoir un groupe assez intelligent, rigoureux, pour savoir si c’est une année différente des autres et qu’il faut la saisir. Le point où je pense qu’ils doivent s’améliorer, c’est au niveau des côtés, les pistons droit et gauche. Ils ont des profils qui sont parfois trop défensifs, trop offensifs. Youssouf Sabaly par exemple a le profil idéal, Maxime Poundjé aussi, mais quand c’est Samuel Kalu ou François Kamano, tu sens que ce sont plus des attaquants purs, des ailiers… Tu les fais jouer, mais ils ne sont pas forcément à leur avantage : défensivement tu dois fournir plus d’efforts… Ce poste-là, je le trouve plus fait pour des latéraux de base, qui ne sont pas défenseurs mais offensifs dans l’âme. Plutôt qu’un mec qui est ailier, mais qui défend moins de base. Je trouve que c’est plus dur pour un ancien attaquant qui passe sur les côtés, plutôt qu’un mec du profil Kurzawa, parce qu’à chaque fois qu’il va monter il va se dire que de toute façon, il y a quelqu’un derrière lui. Je pense aussi que mentalement ça joue. Quand tu sais que tu es latéral droit dans un 4-4-2 où si tu montes, personne ne prend ta place, et tu as peut-être 80m à faire pour revenir… Là tu sais qu’il y a un des trois qui va compenser pour toi, et ça aide ».

Stadium Ligue 1

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des