Philippe Doucet : « On touche une des raisons pour lesquelles le fossé est en train de se creuser entre les publics et les clubs »

king street

Philippe Doucet, pour RIG/GA, s’est exprimé sur le rachat des clubs comme aux Girondins de Bordeaux, où un fossé se créer entre les supporters et les dirigeants.

« Au-delà de toute philosophie, on touche une des raisons pour lesquelles le fossé est en train de se creuser entre les publics et les clubs. Les groupes de supporters disent souvent : ‘nous sommes les garants du club, les propriétaires de l’âme du club, parce que nous, nous serons toujours là, alors que joueurs, entraineurs et même dirigeants sont de passage’. C’est un thème très généralisé de la part des supporters, qu’on peut comprendre parfois. Là sur le cas précis de Bordeaux, on pourrait se dire que le scénario actuel, sur la mésentente de deux actionnaires qui sont des actionnaires d’opportunité, des gens qui sont venus avec des buts avoués, financiers, qui n’ont rien à voir avec un amour du club… Là, on peut le comprendre. Mais quand on voit que ce raisonnement s’appliqué à tous les clubs, et qu’on parle de Lyon, c’est un peu plus difficile à comprendre. Il y a des lyonnais partout dans le club, des anciens joueurs, le Président… Et malgré tout on a cette même difficulté. Bon, après, on ne va pas parler de philosophie sur qui doit détenir les clubs, mais oui, c’est un des thèmes qui sans doute explique les fossés qui se creusent entre supporters et clubs, et dirigeants en particulier ».

GA, via RIG

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des