Laurent Crocis : « Certains diront que les Ultramarines ont tort… Je vais juste dire une chose. Quand les Girondins parlent « d’à titre exceptionnel », ça a toujours été le cas… »

ultramarins supporters virage sud

Laurent Crocis, journaliste pour France Football, a donné son ressenti sur le conflit qui oppose les Ultramarines, à la direction des Girondins de Bordeaux.

« C’est un conflit plus qu’ouvert, qui a commencé bien avant la vente du club en septembre 2018, avec les opérations de UB dans la ville, avec des banderoles ‘#Handsoff FCGB’. Le climat semblait s’être apaisé pendant un an mais là, le divorce est clair, la fracture est nette […] La fracture est irrémédiable. Après certains diront que les Ultramarines ont tort. Je vais juste dire une chose. J’ai lu le communiqué des Girondins de Bordeaux quand ils déclarent qu’à titre exceptionnel, ils vont replacer les supporters du Virage Sud, ça a toujours été le cas. C’est un peu inscrit dans la tradition si on peut dire ça comme ça. Après, pour moi, le club a besoin de ses supporters. Le club a besoin des Ultramarines. Casser cette tribune-là, ce n’est pas forcément un acte d’apaisement. C’est là où je dis que l’acte de les déplacer, de les envoyer aux portes A, G, etc… Ca risque d’accentuer la fracture. Les Ultras font bloc, ont appelé, et disent qu’ils vont mener des actions. L’annonce de replacer tout le monde ensemble ? Je me méfie. J’attends de voir comment ce sera géré au niveau des replacements ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des