Laurent Perpigna : « Frédéric Longuépée est une menace pour la survie du virage. Il veut le mettre au pas et il faut le faire partir »

laurent-perpigna

Les Ultramarines ont demandé via un communiqué à rencontrer ceux qui vont devenir le seul actionnaire des Girondins de Bordeaux, King Street. Le groupe des supporters avec à sa tête Laurent Perpigna n’ont cependant pas eu de réponse du fonds d’investissement américain. « Aucune. Le plus préoccupant, malheureusement, ce sont les attaques subies par le virage Sud sur ses libertés d’expression et de regroupement. Frédéric Longuépée est une menace pour la survie du virage. Il veut le mettre au pas et il faut le faire partir. Je l’ai déjà rencontré, et nous n’avions rien à nous dire. Il n’est pas de notre sport. Mais nous voulons rencontrer King Street et comprendre quel est leur projet. Les signaux que nous recevons sont très négatifs. Il y a de quoi être très inquiet ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des