Adrien Silva : « Je quittais mes amis et je quittais les Girondins. C’était une régression du point de vue foot »

adrien silva

Dans les colonnes de l’Equipe, Adrien Silva est revenu sur son parcours dans le football et il a donc forcément évoqué ses débuts aux Girondins de Bordeaux. « On habitait à Blanquefort, et mon frère jouait là-bas. Je le voyais sur le terrain donc j’étais curieux d’y aller. J’ai débuté à 6 ans. Ça a duré jusqu’à mes 11 ans et notre départ pour le Portugal, le pays d’origine de mon père ».

Il était notamment proche d’un certain Mathieu Valbuena à l’époque. « Les Valbuena habitaient à une maison de la nôtre. Nos parents étaient proches. Mathieu a eu un peu de mal quand il est sorti des Girondins (à 18 ans). Les clubs le rejetaient à cause de sa taille (1,67 m). Nous lui avions dit de venir au Portugal, à Arcos de Valdevez, où mon frère jouait […] Ça ne s’est pas fait, il est parti à Libourne. Et après, ça a commencé à démarrer pour lui ».

Adrien aura donc quitté les Girondins à l’âge de 11 ans, direction le Portugal. « Et c’était très dur. C’était un choix de famille. Je ne parlais pas portugais. Là où on est allés, il n’y avait pas d’école internationale ou française : il fallait se lancer. Je quittais mes amis. Et je quittais les Girondins. C’était une régression du point de vue foot. Au Portugal, on jouait sur des « stabi », des terrains en terre, alors qu’au Haillan, tous les terrains étaient en herbe. Mais au bout de huit mois, le Sporting m’a repéré. Je suis donc allé à Lisbonne, à 400 km. Je suis resté là-bas et j’y suis devenu pro ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des