Ludovic Obraniak : « Bordeaux est un club qui doit être respecté parce que c’est une grande Institution. Là, on joue au Monopoly. J’en veux déjà beaucoup à M6 »

Ludovic Obraniak

Ludovic Obraniak s’est exprimé sur la situation actuelle des Girondins de Bordeaux.

« La situation est assez paradoxale parce que bizarrement, ça n’impacte pas le sportif. C’est-à-dire que dans ce marasme ambiant, il y a quand même une chose bien qui a été faite, c’est le choix de l’entraineur. C’est plutôt GACP qui l’a choisi. Après, forcément, Bordeaux est un club qui doit être respecté parce que c’est une grande Institution. Là, on joue au Monopoly. J’en veux déjà beaucoup à M6. Nicolas De Tavernost qui avait dit qu’il ne vendrait jamais le club à n’importe qui, dans n’importe quelles conditions, on voit le résultat quelques mois plus tard. Tu as deux entités à l’intérieur du même club, ça paraissait logique… Ce qui a cristallisé les tensions, c’est Longuépée. Longuépée, c’est l’œil de Moscou de King Street alors que c’est l’autre entité, GACP, qui est aux manettes. Et celui qui est aux manettes, c’est celui qui a mis le moins de sous… Tu imagines le bordel ? Après, si King Street veut vendre le club 160 millions d’euros… S’il y a un pigeon qui est capable de les mettre, je ne dis rien mais… […] Le recrutement est malin mais il met le club dans un trou financier, ce qui fait que King Street réagit et dit qu’en termes de rentabilité, ce n’est pas ce qu’ils avaient prévu ».

100% Ligue 1

Retranscription Girondins4Ever

https://www.facebook.com/100ligue1vl/videos/918458418547844/

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des