Ludovic Obraniak : « Je suis du côté des Ultramarines, des supporters, parce que le foot existe grâce à eux »

ultramarines

Ludovic Obraniak, vis-à-vis de ce qui se passe ces derniers temps aux Girondins de Bordeaux entre les supporters et la direction, a fait son choix. L’ancien milieu bordelais a décidé de prendre le parti du côté populaire.

« Il ne faut pas oublier que tous ces clubs, ces fonds d’investissement… C’est l’argent des gens, ce n’est pas l’argent des mecs de DaGrosa, King Street et compagnie ! C’est l’argent des gens qui investissement leurs pensions, leurs retraites… Le supporter devrait être roi, et là en l’occurrence ce n’est plus le cas. En fait, on veut aseptiser le monde du foot pour en faire un spectacle. Il faut venir s’asseoir comme au théâtre, regarder le spectacle, payer sa place, consommer et fermer sa gueule, ne rien dire… Ne pas avoir d’opinion. Et le football qu’on aime, ce n’est pas celui-là. Moi je me battrai toujours. Je suis du côté des Ultramarines, je serai du côté des DVE. Je suis du côté clairement des supporters, parce que le foot existe grâce à eux, et il ne faut pas l’oublier ».

100% Ligue 1

Retranscription Girondins4Ever

https://www.facebook.com/100ligue1vl/videos/918458418547844/

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des