Florian Brunet : « On a affaire à des bobos parisiens qui nous prennent pour des provinciaux écervelés »

Frédéric Longuépée et Antony Thiodet

Florian Brunet, en plus de ne pas être écouté selon lui par Frédéric Longuépée ou Antony Thiodet, a clamé que ces personnes n’étaient pas du même monde que les provinciaux, faisant ressentir qu’ils étaient de la Capitale.

« Ils sont tellement sans vergogne, tellement dans un mépris de classes… Parce que c’est ça en fait, on a affaire à des bobos parisiens qui nous prennent pour des provinciaux écervelés. Et croyez-moi que pour avoir pratiqué ces bonhommes pendant un an, je vous le certifie. J’ai des gens qui viennent me voir et me disent : ‘je n’ai pas pu acheter de place, j’ai acheté une place à 27€. Je suis après venu en tribune, mais j’ai été obligé d’acheter une place à 27€’. Et les gens qui me disent que c’est faux, cela fait des mois qu’on relaie les témoignages. Et malgré le fait que le scandale ait éclaté, ils continuent ! Parce que pour eux, on n’a aucun intérêt. Encore une fois, on est des petits provinciaux, on ne connait rien ! On ne mérite même pas d’être écoutés ! Voilà la situation, voilà les gens qui tiennent notre club aujourd’hui ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des