Florian Brunet : « David Lafarge a refusé de répondre à l’ordre de Longuépée, qui lui a mis un avertissement, et l’a menacé de licenciement. On a confié notre club à un despote qui fait du harcèlement moral envers ses salariés »

David Lafarge

Florian Brunet s’est exprimé sur David Lafarge, actuellement en arrêt maladie, qui a subi vraisemblablement lui aussi des pressions de la part de Frédéric Longuépée, Président Délégué des Girondins de Bordeaux.

« David Lafarge, je voudrais que tout le monde ait conscience de qui est David Lafarge. Sans David Lafarge, franchement, je ne suis pas sûr qu’il y ait Adieu Lescure. Non seulement ça, mais David Lafarge c’est vingt ans d’un Virage magnifique auquel il a contribué de par ce travail qu’il a fait avec nous, en commun, ce partenariat, la parole qu’il savait tenir. Si on a depuis 20 ans un Virage magnifique, David Lafarge a une part de responsabilité là-dedans. Non seulement magnifique mais sans le moindre incident, ou des incidents vraiment mineurs. Voilà ce que l’on doit à David Lafarge. Cette tentative de nous couper la liberté d’expression, cela fait six mois que Longuépée veut la mettre en pratique. Cela fait six mois qu’il veut contrôler toutes les banderoles. Il pousse le vice encore plus loin, même les banderoles contre l’homophobie, il voulait les contrôler. David Lafarge s’est toujours battu pour notre liberté d’expression. Il a dit : ‘Monsieur Longuépée, je suis désolé, la liberté d’expression des Ultras, c’est un principe contre lequel je n’irai pas’. David Lafarge a refusé de répondre à l’ordre que Longuépée lui donne depuis six mois. Après Monaco, David Lafarge a été convoqué. Longuépée lui a mis un avertissement. Il l’avait déjà menacé contre Monaco de licenciement si les banderoles n’étaient pas sorties. Instantanément, le lendemain de Monaco, Longuépée lui a mis un avertissement et l’a menacé pour Nîmes d’être licencié s’il y avait la moindre banderole. C’est pour ça que David Lafarge s’est mis en arrêt maladie. Voilà à qui on a confié notre club, à un despote qui fait du harcèlement moral envers ses salariés qui font de l’excellent travail. Voilà dans quelle situation on se retrouve ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des