En plus des salariés et des supporters, Frédéric Longuépée ne serait pas apprécié par les joueurs selon Ludovic Obraniak

Drédéric Longuépée

L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Ludovic Obraniak, vient d’évoquer sur RMC la situation actuelle des Girondins, avec ce conflit entre GACP et King Street. « Moi j’en veux aussi à M6, clairement pour ne pas avoir mieux travaillé le dossier. Ils n’ont peut-être pas vendu à n’importe qui, mais il fallait creuser un peu. GACP ne pouvait pas assumer seul l’intégralité de l’investissement. Quand tu fais entrer à un moment donné deux coqs dans la même basse-cour, c’est compliqué de pouvoir avoir une ambiance sereine de travail à l’intérieur du club. Après, on avait clairement compris les intérêts économiques de ces gens-là quand ils sont arrivés. Ils en ont clairement rien à faire du sportif. Ils ont dit qu’ils venaient pour un projet qui était économique et ils pensaient à un moment donné qu’il y avait de l’argent à se faire aux Girondins de Bordeaux, et par la marque Bordeaux et par le fait surement que les droits TV allaient augmenter. Après, il y aussi une personne, et c’est normal que les supporters le pointent du doigt, qui a cristallisé la bataille entre GACP et King Street. Le problème, c’est qu’il y en a un qui avait la main au départ, l’autre qui investit plus que celui qui est en place, donc il a voulu mettre l’œil de Moscou à l’intérieur, un homme à eux, qui est Frédéric Longuépée. C’est quelqu’un que je ne connais pas, mais les retours que j’ai sont loin d’être sympathiques, bienveillants, que ça soit des salariés, des supporters, et même des joueurs. Cet homme-là cristallise aujourd’hui le mal être de la bataille qu’il y a entre ces deux grosses entités. Je ne sais pas quoi dire. Aujourd’hui, malheureusement, le foot d’aujourd’hui se résume à ça, à des gens qui pensent venir de nulle part pour tirer économiquement peut-être une plus-value sans se soucier des valeurs sportives, sans se soucier de l’historique, sans se soucier des gens qui se sacrifient chaque semaine pour venir au stade. On va améliorer la nourriture dans les loges… en pensant faire revenir les gens au stade. Mais ça ne marche pas comme ça […] On est loin du club familial, du Président bénévole, on est loin de tout ça […] ça m’attriste fortement. Je ne sais pas jusqu’où ça va aller… ». 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

 

https://twitter.com/AfterRMC/status/1200546021723529218

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des