Laurent Brun : « On fait ça d’une façon collégiale, pas pour s’enrichir, ça nous a même coûté de l’argent depuis le début, mais ça ce n’est pas grave. Venez nous aider plutôt ! »

Laurent Brun et Julien Bee

Laurent Brun a répondu à certaines personnes qui critiquent le projet de musée des Girondins qu’ils veulent créer avec Julien Bée. Il tient à préciser que ce projet n’est nullement personnel mais pour le club et les supporters.

« Ce qu’il faut préciser, c’est que ce n’est pas notre joujou, il n’y a pas que nous… On a fait ça, on ne s’est pas enrichi en écrivant des livres. On s’est enrichi culturellement, humainement. Financièrement, on est rentrés dans nos frais, mais on n’a pas fait le tour du monde pendant six mois. On est légitimes, pas plus que d’autres, pas moins que d’autres, mais il y a eu cet élan. Bordeaux, c’est un grand club, parce qu’il faut quand même le préciser, et ces gens-là nous ont dit : ‘allez-y, foncez !’. Ces gens-là, qui sont en Espagne ou dans le Pays Basque, ont été à l’origine de la création des Girondins de Bordeaux FC… Il y a eu d’autres projets de musée, mais nous, on a vraiment collecté. C’est un gros projet, mais on l’a vu ailleurs, ça s’est fait ailleurs, d’autres projets ne se sont pas réalisés. On n’est pas les premiers, pas les derniers ; toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Il faut bien préciser qu’on ne fait pas cavalier seul. Avec les Girondins, avec la cellule communication des Girondins, avec GoldFM, même à l’époque Scapulaire.com, avec Girondins4Ever… On ne s’est pas dit qu’on allait réécrire l’histoire, mais qu’on allait l’agrémenter, qu’on allait aussi corriger certaines choses. Nous aussi, on s’est appuyé sur des ouvrages qui ont été déjà écrits, de superbes ouvrages, mais qui datent déjà de 20 ans, de 30 ans… On n’est pas mieux que les autres, on va plus loin, en s’appuyant sur ce qu’ont fait les autres. C’est un travail collégial. Par exemple, une date de match qui était un peu floue, si on a réussi à retrouver grâce aux documents que l’on a stockés cette date, on la communiquait aux Girondins de Bordeaux, à Scapulaire.com, à d’autres sites de statistiques, pour qu’on ait tous la même version et la même histoire des Girondins de Bordeaux. Mais c’est normal, vous imaginez quand vous travaillez sur des documents des années 30 à moitié déchirés, ce n’est pas facile de recréer l’histoire… […] On fait ça d’une façon collégiale, pas pour s’enrichir, ça nous a même coûté de l’argent depuis le début, mais ça ce n’est pas grave. Venez nous aider plutôt ! Venez nous apporter vos documents, vos idées, vos témoignages ».

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des