Paulo Sousa retrace sa carrière internationale avec le Portugal

Paulo Sousa

Paulo Sousa a passé 11 ans en équipe nationale du Portugal et a essayé de se rappeler de sa carrière internationale qui débute le 16 janvier 1991 face à l’Espagne. « J’ai peu de souvenirs de ce match, même si c’était mes débuts ». Puis en 1994, le Portugal manque la participation à la Coupe du Monde. L’entraineur bordelais explique ce qu’il a manqué à la sélection. « Depuis plusieurs générations, ma génération dans l’équipe nationale a rattrapé Riyad, Lisbonne et la finale de la précédente [Futre, Rui Aguas, Veloso, Joao Pinto, Oceano]. Nous aurions pu avoir plus de succès, oui, mais tout est lié aux circonstances ». Tout a commencé à changer pour la sélection portugaise à partir de 1995. « Oui, un certain nombre de joueurs ont appris à connaître d’autres clubs, d’autres pays et d’autres ligues et ont changé leur mentalité, ayant de plus grandes ambitions pour chaque étape de l’équipe nationale. Le succès est venu tard en 2004, mais il l’a fait. L’année 2004 a connu un succès retentissant, pour tout ce qui s’est passé à l’intérieur et à l’extérieur des quatre lignes ».

En 1996, ils arrivent jusqu’en quart de finale de l’Euro en Angleterre. « C’est une équipe différente qui a marqué le football portugais par la qualité de son jeu et dont on a parlé pour elle. Et qu’il n’était pas content de la République tchèque pour aller en finale, mais qu’il avait marqué le football portugais ». Avant d’arriver en demi-finale 4 ans plus tard en 2000. « Ce fut le plus grand tournoi de ma génération. Nous avons affronté une Allemagne dont la génération venait tout juste de terminer et nous avons eu l’incroyable capacité de renverser la vapeur face à l’Angleterre ». L’entraineur bordelais termine sa carrière internationale en 2002 lors de la Coupe du Monde sans avoir disputé une rencontre et où le Portugal se fait sortir au 1er tour. « Tristesse. Personnellement, j’espérais avoir quelques minutes à cette Coupe du Monde pour pouvoir continuer à jouer au football. J’avais bien récupéré [en Espagne] et dans la dernière minute de la première moitié du dernier match de préparation de la Coupe du Monde [avec la Chine], j’ai été blessé. C’est à ce moment que j’ai dit : c’est fini ».

A Bola

Traduction Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des