Nicolas Maurice-Belay : « Je ne sais même plus, pour les jeunes joueurs qui viennent dans le foot, s’ils aiment vraiment le foot »

Nicolas Maurice-Belay

Nicolas Maurice-Belay a un petit frère qui est dans le monde du football (Thomas Ephestion, ndlr). L’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux a parlé de l’évolution du métier de footballeur, avec des générations complètement différentes de la sienne.

« Ça n’a rien à voir. C’est une génération qui est fabriquée autrement. Elle a grandi avec les réseaux sociaux, chose qu’on n’avait pas avant. En plus, ces derniers temps, on voit qu’il y a du trading de joueurs. On mise beaucoup sur eux dès le départ, ils ont des sommes affolantes sans n’avoir jamais rien prouvé. C’est une autre mentalité qui arrive. A l’époque, quand tu signais professionnel, tu étais hyper content, tu galérais pour obtenir quelque chose. Là, tout va vite partout, même quand les enfants ont 12-13 ans. Le football a évolué d’une manière où, c’est vrai, tu peux gagner vite ta vie, mais un peu de manière péjorative. Je ne sais même plus, pour les jeunes joueurs qui viennent dans le foot, s’ils aiment vraiment le foot. Ou parce que tu peux avoir un succès rapide au niveau financier ».

Le Point.G, GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Thomas Ephestion

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des