Paulo Sousa : « Toni connaissait bien le club et, peut-être parce qu’il était un ancien joueur, a eu avec moi des relations presque comme celles d’un père »

toni

Paulo Sousa a souvent dit qu’il aimait vivre le moment présent, et pas le passé. C’est ainsi que lorsqu’on lui parle du 25 octobre 1989, même s’il s’en doute, il ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. Il s’agit en fait de ses débuts avec Benfica, lors d’un match face à Belenenses, où il entra à la 68ème minute de jeu, dans un match aller de Super Coupe de Cândido de Oliveira. « Comme je te l’ai dit, je ne suis pas une personne qui retient les dates et les noms. Je vis le présent beaucoup plus. Bien sûr, il y a des dates qui me marquent, mais quand il se passe beaucoup de temps et qu’on ne parle pas d’un sujet particulier, j’ai plus de difficulté ».

L’entraîneur des Girondins de Bordeaux, lors de son passage à Benfica, connut trois entraîneurs : Eriksson, Ivic et Toni. L’occasion pour lui d’en reparler aujourd’hui. « Sven-Göran Eriksson avait un état d’esprit différent : il pariait sur les jeunes. Ce qui est important, pour Eriksson, ce n’était pas l’âge du joueur, mais ce qu’il pouvait apporter à l’équipe et à l’idée du jeu. Sa planification de chaque entraînement était très remarquable. Tomislav Ivić était très impulsif et essayait de tirer le meilleur parti de chaque joueur. Sven a apporté des idées différentes. Toni connaissait bien le club et, peut-être parce qu’il était un ancien joueur, a eu avec moi des relations presque comme celles d’un père ».

A Bola

Traduction Girondins4Ever

Entraineur – António José Conceição Oliveira (Toni)

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des