Philippe Fargeon : « Ça fait combien de temps qu’on n’a pas été aussi bien classé à cette période de l’année ? »

Philippe Fargeon

Photo Icon Sport

Philippe Fargeon a donné son avis sur le début de saison des Girondins de Bordeaux, mais également sur les quatre derniers matches de championnat, où le FCGB n’a pris que 4 points.

« D’abord, aujourd’hui il est difficile de savoir qui sont les concurrents directs dans un championnat où il n’y a que quelques points qui séparent le 2ème du 17ème. C’est un peu difficile et aujourd’hui, il y a des surprises. Depuis quelques années, il y a une équipe qui est au-dessus et il y en a d’autres qui peuvent créer la surprise derrière pour les places qui sont intéressantes. Mais regardez, il y a quelques mois une équipe comme Nantes gagnait tout, et ils sont en difficulté maintenant depuis un certain temps. Monaco a fait un début catastrophique et aujourd’hui ils remontent la pente. C’est hyper aléatoire de savoir quelles sont les équipes qui sont des concurrents directs. Bien sûr que qautre points sur les quatre derniers matches de Ligue 1, c’est un bilan assez faible. Mais on est quand même bien classé ! Ça fait combien de temps qu’on n’a pas été aussi bien classé à cette période de l’année ? Je crois qu’il faut surtout relativiser le manque de points que l’on a eu jusqu’à maintenant. On a su faire un bon résultat, on a un classement qui est plutôt bon aujourd’hui. On a perdu des points sur des équipes qui étaient effectivement un peu plus en forme. On est aussi allé prendre des équipes contre qui il valait jouer au début que maintenant. Donc effectivement, on a une partie de saison qui est un peu plus délicate cet an-ci, mais une chose est sûre, c’est qu’on est bien classé et c’est le plus important aujourd’hui. Je préfère que l’on soit classé comme ça avec des résultats en dents de scie, plutôt que ce que l’on a connu depuis des années ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des