Philippe Lucas : « La première chose que je me suis demandée est si je pourrais entraîner à nouveau »

Philippe Lucas

Pour Sud Ouest, Philippe Lucas est revenu sur son séjour à l’hôpital juste après son AVC où il a continué à penser au football et à son adjoint de l’époque avec la réserve Matthieu Chalmé, qui a pris sa relève au pied levé. « La première chose que je me suis demandée est si je pourrais entraîner à nouveau. Parce que c’est ma vie, ma passion, mon gagne-pain aussi […] Je lui ai demandé : qu’est-ce que tu comptes faire cette semaine. Il a abattu un énorme boulot. Ça me fait mal au cœur de le voir aujourd’hui redevenu deuxième adjoint […] Je proposais des exercices à Mathieu, il mettait en place ». Puis en juin 2019, il a commencé à revenir à son domicile après de très nombreux mois passés à l’hôpital. « Les premières fois que je suis rentré chez moi, j’étais sur un brancard. Les ambulanciers me mettaient sur un fauteuil qu’ils portaient. Je me suis dit : je réussirai à rentrer debout. On se fixait de petits objectifs : marcher avec une canne tripode, puis une canne simple, puis sans canne ; se laver ou manger seul. C’était beaucoup d’émotions à chaque fois […] La famille y est pour beaucoup. Mon épouse a été extraordinaire : elle a mis toutes ses activités de côté, est restée solide quand elle aurait pu s’écrouler. Mes deux fils aussi ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des