Camel Meriem : « Les médias, ça fait partie du jeu. Je n’étais pas le premier, je ne suis pas le dernier. Les comparaisons, c’est leur rôle »

Zinedine Zidane iconsport_aim_161010

Photo Icon Sport

Pour Ultimo Diez, Camel Meriem s’est exprimé sur la comparaison qui a été faite entre lui et Zinedine Zidane du fait de ses origines, de son poste, et de son numéro de maillot en équipe de France.

« Si ça m’a mis la pression ? Non, pas plus que cela. Au contraire, c’est une fierté de pouvoir jouer un jour avec le n°10 en équipe de France. Je ne me suis pas dit « Je vais remplacer Zidane ». C’était un numéro que j’aimais bien et c’était le poste où je jouais. Je ne me suis pas mis de pression particulière. J’avais fait une bonne rentrée, j’avais joué 25 minutes et ça s’était bien passé. Sans pression […] Les médias, ça fait partie du jeu. Je n’étais pas le premier, je ne suis pas le dernier. Les comparaisons, c’est leur rôle. J’essayais de ne pas y prêter attention. Peut-être que les attentes autour de moi étaient plus élevées par rapport à cette comparaison. Après, je quittais un club familial où j’avais mes repères, ma famille, donc il faut du temps pour s’adapter à une nouvelle vie, un nouvel entourage, etc. J’ai mis un peu de temps, et puis je me suis fait prêter à Marseille, ça m’a permis de m’aguerrir beaucoup plus, et je suis revenu à Bordeaux bien mieux ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des