Sébastien Joseph : « On s’est peut-être fait bouger, on n’est peut-être pas rentré autant dedans qu’elles. Quand on sort d’un match avec deux blessées, cela veut dire qu’il y a eu plus d’engagement d’un côté »

Sébastien Joseph

Sébastien Joseph, l’entraîneur de Soyaux, est revenu en conférence de presse sur la défaite de son équipe face aux Girondins de Bordeaux. Il pense notamment qu’il y avait une différence au niveau physique.

« C’est sûr que voir sortir Romane à ce moment du match, dans ce genre de match, dans le contexte du match, c’est sûr que c’était un plus pour eux. Il y aurait eu déjà 3-0, d’un côté ou de l’autre, ça n’aurait pas forcément changé la donne. Là, on sait que c’est un match serré, équilibré. Je pense que les filles ont essayé de faire les choses pour ne pas que ça les impacte trop au niveau du jeu, même si ça impacte psychologiquement forcément, parce qu’on voit sa gardienne clairement abîmée, ce n’était pas un choc anodin et ça marque aussi un petit peu. Et puis derrière, il y a eu de notre part des petites erreurs individuelles qui coûtent les buts parce que les trois derniers, quand on les revoit en vidéo, il y a plusieurs petites erreurs qui sont quand même flagrantes et qui coûtent ces buts-là. Dans l’impact, on s’est peut-être fait bouger, on n’est peut-être pas rentré autant dedans qu’elles. Quand on sort d’un match avec deux blessées, cela veut dire qu’il y a eu plus d’engagement d’un côté. Il ne faut pas tomber dans l’excès d’engagement après, mais malgré tout cela veut dire qu’il y a eu plus d’engagement d’un côté que de l’autre ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des