Camel Meriem revient sur son départ de Bordeaux pour Monaco : « J’avais souvent leur directeur sportif, Monchi, au téléphone. Didier Deschamps m’appelait aussi régulièrement »

Camel Meriem Bordeaux souriant

Pour Ultimo Diez, Camel Meriem est revenu sur son départ des Girondins de Bordeaux pour l’AS Monaco, alors que le FC Séville et notamment Monchi le voulaient à l’époque.

« En 2005, j’aurais pu partir au FC Séville mais j’ai préféré Monaco. C’est vrai que le championnat espagnol semblait plus coller avec mon type de jeu. Mais le FC Séville de l’époque n’était pas celui d’aujourd’hui et Monaco venait de jouer la finale de la Ligue des champions. Le championnat d’Espagne m’attirait beaucoup et j’aurais vraiment aimé y évoluer. J’ai longuement hésité. J’avais souvent leur directeur sportif, Monchi, au téléphone. Didier Deschamps m’appelait aussi régulièrement. Finalement, j’ai fait le choix de rester en France, je venais de connaître la sélection. Le Séville d’aujourd’hui m’aurait sûrement poussé à faire un autre choix ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des