• Non classé
  • 0

Lilian Laslandes revient sur le 3-3 face à Marseille : « C’était une pression difficile à supporter. A la mi-temps, dans le vestiaire, j’ai pété un câble »

Lilian Laslandes – 22.05.1999 – Bordeaux / Lyon – 1998 / 1999

Photo Icon Sport

Lilian Laslandes est revenu sur cette rencontre entre les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de Marseille, qui s’est soldée par un 3-3 (voir la vidéo en fin de brève).

« Le dernier match, c’était une pression difficile à supporter. On avait Pablo Francia, Rio Mavuba, Julien Faubert… On commence bien le match, on mène 1-0, mais à la mi-temps il y a 2-1 pour Marseille… Ça, c’était un match à pression. Camel Meriem égalise, on mène 3-2 grâce à Pablo Francia, et il y a un penalty à la dernière seconde de Luyindula. Mais je me souviens, à la mi-temps, dans le vestiaire, j’ai pété un câble. On a eu des discussions toute la semaine, il n’y avait pas d’entraineur, c’était Dominique Dropsy et Eric Bédouet, Michel (Pavon) était malade et ne pouvait même pas être là. Donc c’était des discussions avec des anciens, même si on n’a pas fait l’équipe hein. Mais aux entrainements, on leur avait dit que ça ne servait à rien de faire du physique, que c’était dans la tête que ça se passait, qu’il fallait avoir du plaisir… A la mi-temps, je me suis adressé au Président : ‘Président, si ça doit couler, tout le monde coule ensemble, parce que si le club descend en seconde division, ce sera une perte totale et vous savez ce que ça va représenter. Tout le monde doit être dans le même bateau’. Même si bon, certains salaires, ils n’auraient pas pu les garder non plus… Mais c’était de faire prendre conscience que si on plongeait, c’était tout le monde. On est revenu en seconde période, et ça s’est bien passé. Mais bon… C’est une pression que je n’ai vécue qu’avec Bordeaux. Ce sont des choses à vivre quand même. Dans une carrière, il est important de vivre des choses comme ça, même pour les jeunes, ça sert. Ce qu’il faut faire, c’est beaucoup parler dans un vestiaire ».

Le Point.G, GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des