Michaël Ciani : « Il va en dire des tonnes, se faire passer pour le Dieu et le roi, mais il en joue et ça fonctionne encore aujourd’hui »

Michaël Ciani

Photo : PA Images / Icon Sport

Michaël Ciani a connu un certain  Zlatan Ibrahimovic lors de son passage au LA Galaxy. Voici ce qu’il pense de celui qu’il avait croisé en Ligue 1.

« Je fais attention à ce que je dis quand même parce qu’à chaque fois c’est repris, et déformé surtout, ou repris dans un mauvais contexte. Zlatan, c’est une personne que j’apprécie beaucoup. On a eu une altercation lors de mon dernier match avec Bordeaux, avant de partir à la Lazio. C’était un de ses premiers matches avec Paris. On a eu une petite altercation comme il y en a beaucoup sur le terrain. On s’est revu à Los Angeles quand il y a signé. Zlatan, il n’y a pas de surprise, c’est une personne qui parle beaucoup de lui, qui est très sûr de lui, il en joue aussi beaucoup parce qu’il sait qu’à chaque fois qu’il fait une sortie médiatique… Il va en dire des tonnes et se faire passer pour le Dieu et le roi, mais il en joue, et c’est très bien ce qu’il fait, ça fonctionne encore aujourd’hui comme sa déclaration pour dire au revoir à Los Angeles. Elle est hors du commun encore une fois, c’est du Zlatan. C’est une personne qui est très gentille en dehors du football, je dis bien en dehors du football. Parce que dans le vestiaire, sur le terrain, c’est un gagnant. Les gagnants ont faim de ballons et veulent de la précision dans tout ce qu’ils touchent. En fin de compte, quand il ne reçoit pas un ballon, forcément, il gueule sur tout le monde. Quand on lui fait une mauvaise passe, ou quand lui-même fait une mauvaise passe, c’est que c’est toi qui est mal placé… Il te gueule dessus aussi. Après, il a sa personnalité qui n’est pas évidente à gérer. Mais des gars comme Thierry Henry ou Didier Drogba, si tu fais trois centres et qu’aucun n’est sur sa tête, ils vont mal te regarder. Quand on a envie de marquer, quand on a ça dans le sang, forcément, il est dans l’excès de la perfection dans tous les gestes, et il le montre sur le terrain. Il ne défend pas beaucoup. Mais c’est une personne avec qui on peut mener 2-0 grâce à cet attaquant-là ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des