João Gião : « Faire du centre de formation de Bordeaux un des principaux en France ? C’est possible, oui. Nous voulons dans deux ou trois ans être au niveau de Lyon »

joaogiao

Photo Abola

Pour Abola, João Gião (33 ans), qui est passé par le Benfica, l’Atletico, la Guinée-Bissau, ou encore Melaka United (Malaisie), s’est confié sur son nouveau rôle aux Girondins de Bordeaux, lui qui est coordinateur technique du centre de formation.

« Je suis arrivé à Bordeaux en juin sur l’invitation de Hugo Varela, l’un des représentants du club, qui m’a contacté à la fin de la saison dernière pour pouvoir rejoindre le club et donner une idée de ce projet basé sur le développement de notre formation. Le travail de formation met du temps à porter ses fruits, plus que, par exemple, dans le football senior et professionnel. Cependant, en France, il existe une assez longue histoire de centres de formation. Nous avons découvert une réalité sur laquelle certains aspects avaient déjà été développés et ajouté quelques idées et un peu de notre savoir-faire. Nous diffusons ce que nous avons vécu au Portugal, moi à Benfica, par exemple. Et à partir de là, nous avons développé un projet. Nous sommes toujours dans une phase embryonnaire, bien que certains changements commencent déjà à se produire. Ce sera toujours un travail à moyen ou long terme, peut-être deux à trois ans. Alors oui, il y aura des changements importants. Faire du centre de formation de Bordeaux un des principaux en France ? C’est possible, oui. C’est l’un des objectifs des nouveaux propriétaires du club, car ils veulent faire de Bordeaux une référence dans le football français et peuvent à moyen terme s’affronter avec des clubs qui ont longtemps été une référence en France et en Europe, comme Lyon, par exemple. Nous voulons raccourcir le chemin et, dans deux ou trois ans, être à leur niveau et même éventuellement être la référence en matière de formation en France […] La relation de formation avec Paulo Sousa est très forte. Il est un entraîneur très spécial avec un goût énorme pour la formation. Il est très attentif, collaboratif et ouvert et, en ce sens, la relation entre nous a été extrêmement facile. Nous parlons de réunions hebdomadaires et presque quotidiennes ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des