Paulo Sousa : « J’ai appris le français au secondaire, même si j’ai eu des difficulté à m’exprimer »

Paulo Sousa

Paulo Sousa, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux, a travaillé en tant que joueur et entraîneur dans de très nombreux pays. Le Portugal évidemment, mais aussi l’Italie, la Grèce, l’Espagne, l’Angleterre, le Pays de Galles, la Hongrie, Israël, la Suisse, la Chine et désormais la France. Un atout considérable au niveau de la communication puisque le coach bordelais parle désormais plusieurs langues. « Je ne parle pas toutes ces langues. Cette interview pourrait se faire en quatre langues. J’ai appris le français au secondaire, même si j’ai eu des difficulté à m’exprimer. Mais grâce à mes efforts et à ceux qui vivent avec moi dans ma vie quotidienne, je me suis beaucoup amélioré. Alors je parle toujours anglais, espagnol et italien ». Puis, il y eut des langues un peu moins courantes comme le grec, l’allemand, le hongrois, l’israélien, ou encore le chinois. La question est de savoir si cela lui a appris quelque chose. « L’allemand est l’une des langues qui m’attriste de ne pas avoir voulu apprendre. C’est très différent de toutes les langues que je parle, donc c’est très difficile. Quand je suis allé en Allemagne [1996-1997 à Dortmund], j’avais l’intention de retourner au football italien dès que possible, ce qui ne m’a pas encouragé à essayer d’apprendre l’allemand. De plus, comme beaucoup de mes collègues de Dortmund avaient joué en Italie et parlaient italien [Mathias Sammer, Stefan Reuter, Andreas Moller, Karl-Heinz Riedel ou Jurgen Kohler] et comme le coach lui-même [Ottmar Hitzfeld] parlait anglais, français et un peu italien, je ne me suis jamais senti obligé de communiquer en allemand. Il s’est avéré que c’était une erreur car, malgré ma timidité, il aurait été plus facile de me faire comprendre en allemand ».

A Bola

Traduction Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des