Alain Roche : « Les trois défenseurs sont toujours en surnombre et c’est toujours l’attaquant qui prend le ballon »

Pablo Castro et Edson Mexer

Alain Roche estime que dans l’animation de jeu bordelaise, les trois défenseurs centraux peuvent mieux faire et ne pas rester cantonnés à leur position basse mais aussi que tous les joueurs ne jouent pas à leur poste de prédilection.

« Les trois défenseurs centraux servent à rien ? En tout cas ils doivent faire beaucoup mieux dans leur relance, leur animation, dans leur apport offensif, dans leur communication. Il y a beaucoup de choses. Ce sont des garçons expérimentés, qui manquent beaucoup de sérénité en ce moment et on l’a vu face à Lille. J’ai bien vu les actions mais on a un latéral gauche, qui est Benito, qu’on fait jouer comme un ailier gauche. Kalu, qui est ailier gauche, qui joue quasiment comme un piston, un latéral droit. Ils ont des postes hybrides et moi je ne vois pas grand-chose. Sur les 80 minutes, je n’ai rien vu d’atout offensif. Il a fallu qu’il y ait l’entrée de De Préville et de Briand, qui mettent un peu d’animation, de percussion pour que ça change un peu. C’est trop rare. En première mi-temps, les trois défenseurs sont toujours en surnombre et c’est toujours l’attaquant qui prend le ballon. Tout dépend de qui vous avez en face. Je veux bien admettre que face au Paris Saint-Germain, on peut peut-être trouver un système un peu hybride, à jouer à 5 derrière. Mais face à Dijon qui refuse le jeu en première mi-temps, je m’attends à autre chose. Et si un moment, les joueurs sont enfermés dans un système, j’aimerais que l’entraineur agisse un peu plus sur l’animation, changer ce système-là pour voir un peu plus de jeu et voir des joueurs à leur poste ».

Canal+

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des