Nicolas Paolorsi :  » Ça n’a jamais trop matché entre Frédéric Longuépée et les Ultras bordelais »

Frédéric Longuépée

Nicolas Paolorsi s’est exprimé sur le conflit opposant les Ultramarines aux dirigeants des Girondins de Bordeaux Frédéric Longuépée et Antony Thiodet. 

« Ça n’a jamais trop matché entre Frédéric Longuépée et les Ultras bordelais. Ce que reprochent les Ultramarines c’est toute la stratégie qui est mise en place par les Girondins de Bordeaux. En gros, Bordeaux veut quand même dégager des profits même si sur le terrain ça se passe mal. Les Ultras expliquent qu’avant de vouloir gagner de l’argent il faut faire une équipe compétitive pour attirer du monde dans les tribunes. Ensuite, il y a eu un vrai souci sur la vente de places dans le Virage Sud. Quand on a essayé d’accéder à la billetterie de cette tribune ces derniers matches à domicile, certains supporters n’ont pas pu prendre de places, comme si le Virage Sud était à guichets fermés alors que ce n’était pas le cas. Donc les Ultras ont dit que c’était une stratégie de la direction pour que les supporters prennent des places ailleurs dans le stade, des places bien évidemment beaucoup plus chères. La direction essaye de travailler avec les Ultras, de recréer un contact. Ce qui est important de dire c’est que pour les Ultras, c’est un point de non-retour avec Frédéric Longuépée et Antony Thiodet. Ils ont appelé Joe DaGrosa pour essayer de faire bouger les choses. Les ultras sont furax, Frédéric Longuépée essaye de discuter avec eux et c’est compliqué de reprendre le contact ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des