Fernando D’Amico : « Ce n’est pas facile de s’adapter au championnat français pour un argentin. Le championnat français est très rapide, très tactique, technique… »

Fernando D’Amico 3

Fernando D’Amico est un argentin passé la Ligue 1 et notamment le LOSC. Lorsqu’on lui cite ses compatriotes passés par les Girondins de Bordeaux, comme Fernando Cavenaghi, Valentin Vada, ou Alejandro Alonso, l’ancien joueur des Dogues pense aussi à Juan Pablo Francia. A la question de savoir ce qui fait que peu de joueurs argentins viennent en France, l’ex-milieu de terrain répond.

« Je me souviens aussi qu’il y avait un joueur argentin à l’époque… Juan Pablo Francia, qui n’était pas très connu en Argentine d’ailleurs. Lui, il jouait à Bordeaux à mon époque. A mon avis, s’il y a un joueur très connu dans une équipe, après c’est lui qui fait des liens avec les autres joueurs […] C’est vrai qu’en ce moment il n’y a pas beaucoup d’argentins en France, sûrement qu’ils préfèrent partir en Espagne ou en Angleterre. Mais tu sais, ce n’est pas facile de s’adapter au championnat français pour un argentin. Le championnat français est très rapide, très tactique, technique. L’argentin est plus un joueur d’aller-retour, un joueur émotionnel. Moi, par contre, je me suis toujours considéré fait pour le championnat français, parce que j’étais très rapide, discipliné, très obéissant et tactique. Mais les argentins, ils ne sont pas très disciplinés, ce sont plutôt des joueurs émotionnels, qui ne gardent pas leurs positions, donc ce n’est pas facile pour les argentins le championnat français. Mais j’espère qu’à Bordeaux, vous aurez bien un nouvel argentin qui va vous faire rêver ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des