Florian Brunet revient sur la rencontre avec Frédéric Longuépée et Antony Thiodet lors de la Garden Party

Frédéric Longuépée

Pour Le Point.G, Florian Brunet, est revenu sur la dernière rencontre physique avec Frédéric Longuépée, et Antony Thiodet, à savoir la Garden Party.

« Ensuite, il y a la Garden Party, il met trois heures à venir nous dire bonjour. Trois heures. Il vient nous dire bonjour, et les semaines d’avant, il a continué à déblatérer son discours : ‘on doit développer une activité parallèle, il faut dissocier cette activité-là du sportif, il faut faire venir un autre public’. Et on lui fait des banderoles : ‘le FCGB n’est pas une marque, mais un club historique’. A la Garden Party, au bout de trois heures, il vient nous saluer : ‘on passe en dernier après tout le monde, ça fait trois heures qu’on est là et vous ne venez nous saluer que maintenant ? Et puis sinon, est-ce que vous avez apprécié les banderoles ce week-end ? Parce qu’elles étaient pour vous’. La Garden Party, c’est un lieu de rencontre où on va tous les ans, et où on discute un petit peu avec tout le monde. Là, j’ai discuté avec lui, je lui ai réexpliqué tout ce qu’on lui reprochait, pendant une demi-heure, que sa philosophie ne marchera pas à Bordeaux, qu’il se trompe de club. Je lui explique de A à Z, comme je me tue à le faire depuis un an. Le lendemain, qu’est-ce que je vois ? Une interview où il continue à nous expliquer qu’on va faire venir un public qui ne s’intéresse pas forcément au football, une nouvelle déclaration qui nous a fait bondir : il ne comprend rien. Là, on est quasiment à un point de non-retour, mais on n’y est pas encore. Ça bouillonne, on est pris pour des cons depuis un an ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des