Paulo Sousa : « J’ai lu les critiques en général de la presse sur le dernier match. Je connais bien votre métier, je connais bien le foot, et je sais que le résultat change ce qui est écrit »

Paulo Sousa

L’entraineur des Girondins de Bordeaux, Paulo Sousa, est revenu sur la précédente rencontre face à Saint-Etienne où malgré le résultat négatif, il a vu en grande partie ce qu’il veut mettre en place.

« Je suis très fier et heureux de mes joueurs, c’est un de nos meilleurs matches. En plus encore, je crois qu’on doit continuer, et être bien concentré, bien garder nos principes de jeu, parce que ce sont nos principes de jeu qui nous donneront la possibilité de gagner plus de matches. J’espère continuer de voir ça sur le prochain match face à Lille, déjà. J’ai lu les critiques en général de la presse sur le dernier match. Je connais bien votre métier, je connais bien le foot, et je sais que le résultat change ce qui est écrit. Mais la vérité c’est que sur ce match, nous avons vu 7 opportunités claires de buts. Ainsi qu’un contrôle de l’espace, du rythme du match, de notre jeu. On a attaqué sur les trois couloirs, on a bien pressé : notre adversaire est allé deux fois sur notre but. Une en première mi-temps, une frappe d’en dehors de notre surface, et une en seconde le penalty. C’est une chose qui ne s’était pas passée pendant un match ou cette saison. On doit voir la progression de cette équipe avec les joueurs que l’on a, le contrôle, la supériorité contre une équipe importante comme Saint-Etienne qui joue l’Europe et qui a fini 4ème lors de la dernière saison. Sainté a aussi une bonne capacité avec également un entraîneur très expérimenté. Mais tout ce qu’on a fait, on l’a mieux fait que notre adversaire. Au niveau de l’organisation défensive aussi, on a bien fait les choses. On n’a quasiment rien donné à l’adversaire. Qu’un détail… Et le détail pour moi, surtout, ça a été notre manque de finition ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des