Didier Tholot : « Il y a une chose qui me gêne un peu, et je le dis, c’est que je n’ai pas envie que Bordeaux perde son identité »

Joe DaGrosa

Didier Tholot, pour Le Point.G, s’est exprimé sur l’arrivée d’américains à la tête des Girondins de Bordeaux, lui qui a eu une mauvaise expérience avec cette nationalité, au niveau de Nancy…

« Il y a une chose qui me gêne un peu, et je le dis, c’est que je n’ai pas envie que Bordeaux perde son identité. Voir partir Jean-Luc Dogon, toutes ces personnes-là… Je pense qu’un club a besoin des anciens qui étaient au club, qui font partie du passé des Girondins de Bordeaux, et je ne parle pas pour moi. Après, les américains, ils ne me donnent pas de bons souvenirs parce que quand je sauve Nancy à deux journées de la fin, ce qui me plombe la saison d’après c’est que ces américains doivent venir, ils me demandent d’attendre pour le recrutement. J’attends trois semaines, un mois, un mois et demi, je ne fais pas de recrue parce qu’on a promis des joueurs importants… Et finalement, la signature ne se fait pas, vous n’avez pas de joueurs, et vous partez dans une galère. Alain Perrin est arrivé derrière, les résultats ne se sont pas améliorés. Il a fallu prendre 6-7 joueurs à Noël pour pouvoir changer l’équipe et pouvoir se sauver ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des